Couleur. Artefacts, matière et cognition

Conduit de 2021 à 2023 dans le cadre du plan quadriennal de la recherche à la BnF, le projet « La couleur : artefacts, matière et cognition » vise à élaborer une base destinée à collecter et rendre interopérables entre elles les données d’analyses sur les matériaux de la couleur produites par les laboratoires de recherche à partir des œuvres d’art. Il s’agit d’un programme collaboratif, porté conjointement par la Bibliothèque nationale de France et l’Institut national d’histoire de l’art, avec la participation de l’École nationale des chartes, du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF), du Centre de recherche sur la conservation (CRC) et de l’Institut de recherche sur les archéomatériaux – Centre Ernest Babelon (IRAMAT-CEB). La constitution de la base de données, qui sera développée et hébergée sur AGORHA, la plateforme de l’INHA, passera par la création d’un modèle de structuration des données chromatiques et physico-chimiques et par l’élaboration de référentiels spécialisés. Le modèle retenu sera interopérable avec le système d’information de la BnF, afin d’alimenter le futur système de gestion des données de la conservation de la Bibliothèque. L’objectif principal de cette mise en base des données d’analyses est de favoriser des sérialisations et des croisements interdisciplinaires qui répondent aux différents besoins des communautés scientifiques travaillant sur la couleur et ses matériaux.

EQUIPE

•Pilotage: Charlotte Denoël (département des manuscrits)
•Chargée de projet : Sylvie Neven (département des manuscrits)
•Données d’analyses: Lucy Cooper (laboratoire scientifique du département de la conservation)
•Gestion des données: Celia Cabane (département de la conservation)
•Suivi administratif du projet: Peter Stirling et Philippe Chevallier (délégation à la stratégie et à la recherche)

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search