Que peuvent nous apprendre les carnations sur le signifié, par Esther Wipfler (Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich), modération Delphine Morana-Burlot (Université Paris 1)

MARDI 12 OCTOBRE

Le projet de recherche Complexion and significance (2014-2017) a examiné des peintures sur panneau de l’Antiquité et du Moyen Âge en se concentrant sur l’exécution des carnations. Beaucoup de ces peintures, en particulier les icônes du monastère de Sainte-Catherine du Sinaï, n’avaient jamais été analysées. Les résultats du projet seront présentés, en se focalisant sur les questions suivantes : quelles techniques de peinture ont été choisies afin d’obtenir certains effets visuels en fonction des époques ? Comment les connaissances traditionnelles de l’Antiquité ont-elles été adaptées ? Existe-t-il une corrélation entre la technique et la fonction ou l’emplacement d’origine d’une peinture ? Comment les changements sociaux et idéologiques se reflètent-ils dans le choix des techniques ?

La séance se déroulera en anglais.

Intervenantes
Esther Wipfler (Institut central d’histoire de l’art, Munich) avec la modération de Delphine Burlot (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
_______

Informations pratiques

mardi 12 octobre
14h-17h
INHA, galerie Colbert, salle Walter Benjamin

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur présentation d’un pass sanitaire valide

Artefacts, matière et cognition

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search