Que peuvent nous apprendre les carnations sur le signifié, par Esther Wipfler (Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich), modération Delphine Morana-Burlot (Université Paris 1)

© Zentralinstitut für Kunstgeschichte, photographe Roberto Bellucci

MARDI 12 OCTOBRE

Le projet de recherche Complexion and significance (2014-2017) a examiné des peintures sur panneau de l’Antiquité et du Moyen Âge en se concentrant sur l’exécution des carnations. Beaucoup de ces peintures, en particulier les icônes du monastère de Sainte-Catherine du Sinaï, n’avaient jamais été analysées. Les résultats du projet seront présentés, en se focalisant sur les questions suivantes : quelles techniques de peinture ont été choisies afin d’obtenir certains effets visuels en fonction des époques ? Comment les connaissances traditionnelles de l’Antiquité ont-elles été adaptées ? Existe-t-il une corrélation entre la technique et la fonction ou l’emplacement d’origine d’une peinture ? Comment les changements sociaux et idéologiques se reflètent-ils dans le choix des techniques ?

La séance se déroulera en anglais.

Intervenantes
Esther Wipfler (Institut central d’histoire de l’art, Munich) avec la modération de Delphine Burlot (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
_______

Informations pratiques

mardi 12 octobre
14h-17h
INHA, galerie Colbert, salle Walter Benjamin

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur présentation d’un pass sanitaire valide

Au sujet de ce projet :

The human image in panel painting in the mediterranean

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search